fbpx Skip to main content
la cryptomonnaie

Depuis plusieurs mois, de nouveaux types de monnaies ont vu le jour. On parle de la cryptomonnaie. Mais qu’est-ce que c’est ? Comment y accéder ? Gojee te dit tout dans cet article ! 

En bref

La détention de cryptomonnaies est-elle imposée sur le revenu ?

Depuis le 1er janvier 2020, les personnes physiques domiciliées fiscalement en France doivent déclarer, en même temps que leur déclaration sur le revenu, leurs comptes d’actifs numériques ouverts en France ou à l’étranger. 

En savoir plus

La cryptomonnaie est-elle soumise à l’impôt sur les successions et donations ?

Oui, les cryptos actifs sont considérés comme des biens qui vont être soumis à l’impôt sur le patrimoine lorsqu’il y a imposition des successions et des donations. Les droits de donation et de succession sont calculés sur la valeur du cours d’achat au jour de la transmission. On utilise donc la valeur en euro pour estimer la valeur de la cryptomonnaie.

En savoir plus

La législation française protège-t-elle l’achat et la vente de monnaie virtuelle ?

La classification juridique des cryptomonnaies est particulièrement difficile. Le droit français a donc créé une nouvelle classification propre à ces monnaies virtuelles. Cependant, le remboursement de la cryptomonnaie n’est toujours pas garanti. 

En savoir plus

1. Qu’est-ce que la cryptomonnaie ?

La cryptomonnaie est également appelée monnaie virtuelle, crypto-actif ou monnaie électronique ou numérique. La cryptomonnaie la plus connue est le Bitcoin, elle a pour symbole BTC. 

Cet actif s’échange entre deux personnes (pair-à-pair) sans l’intervention de tiers comme une banque. Toute personne peut investir dans les cryptomonnaies, pas besoin d’être un professionnel ! 

Comme leur nom l’indique, ces monnaies sont virtuelles, c’est-à-dire qu’elles n’ont pas de support physique (billet, pièce, etc). De ce fait, elles ne sont pas régulées, comme les autres monnaies, par les banques. Elles n’ont pas de cours légal. Leur valeur n’est donc pas indexée sur l’or ou encore le dollar, elle dépend uniquement de l’offre et de la demande. 

La cryptomonnaie se transmet grâce à la blockchain qui permet le transfert de propriété entre chaque propriétaire. 

La Banque Centrale Européenne identifie trois types de monnaie virtuelle : 

  • La monnaie virtuelle fermée, qui est limitée à une communauté restreinte. Elle ne peut être utilisée que pour des biens et services virtuels. Elle est notamment utilisée dans les jeux vidéo. 
  • La monnaie virtuelle à flux unidirectionnel, qui peut être achetée avec de la monnaie légale, mais qui ne peut être reconvertie en monnaie légale. Elle permet donc d’acheter des biens et services virtuels et réels.
  • La monnaie virtuelle à flux bidirectionnel qui peut être achetée avec de la monnaie légale et reconvertie en monnaie légale. Cette monnaie est utilisable pour les biens et services réels et virtuels.

A savoir

Les cryptomonnaies permettent d’effectuer des paiements rapides, mais surtout d’éviter les frais de transaction. 

2. Comment investir ?

Chaque cryptomonnaie est représentée par un code contenu dans un portefeuille numérique. Ce portefeuille est accessible sur ordinateur ou smartphone grâce à des clés privées. 

Pour obtenir un Bitcoin, tu peux l’acheter avec de l’argent, à travers une application. Cette achat se fait tout simplement par carte bancaire ou virement SEPA.

Il est également possible de vendre des biens et de demander aux acheteurs de te payer en Bitcoin. 

Une autre façon plus complexe d’obtenir des Bitcoins notamment se fait par le minage des cryptomonnaies. Les mineurs gagnent des pièces de monnaie virtuelle en fonction du travail de vérification qu’ils effectuent. Ils s’assurent que de fausses pièces de monnaie virtuelle ne sont pas introduites sur le marché. Ce travail consiste à générer et à valider les blocks de la blockchain. Il s’agit d’effectuer des calculs mathématiques complexes ainsi que de nombreuses manipulations informatiques. 

Pour investir dans la cryptomonnaie et notamment le Bitcoin qui est un réseau décentralisé, les utilisateurs doivent d’abord adhérer à un panel de règles pour valider les transactions. 

La chaîne représente alors une chaîne de données vérifiées avec laquelle tous les utilisateurs sont d’accord.

Lorsque tu souhaites créer ton entreprise, tu peux faire appel à des investisseurs qui utilisent des monnaies virtuelles par exemple. Ces investisseurs pourront te financer à travers ton compte bancaire professionnel.

A savoir

Tu n’es pas obligé d’acheter un Bitcoin entier, tu peux n’en acheter seulement qu’une partie. 

3. Quels sont les risques ?

Le risque principal de la cryptomonnaie relève de son instabilité. En effet, n’étant pas régulée par un cours légal, elle fait l’objet d’une forte spéculation. Le montant de sa valeur peut donc chuter drastiquement en peu de temps, ou augmenter. 

Cette instabilité découle du fait qu’elles ne sont pas régulées par les gouvernements et les banques centrales. Cependant, une législation commence à être mise en place en France. 

Par exemple, lorsque Elon Musk a annoncé sur Tweeter que Tesla n’accepterait pas les paiements en Bitcoins, leur valeur a chuté de 15 % en une seule journée , ce qui montre la forte instabilité de cette monnaie. 

Les cryptos monnaies étant virtuelles, elles sont également sujettes au piratage informatique, mais également tout simplement à de simples erreurs possibles dans les transactions et leurs montants. 

Les cryptomonnaies peuvent également être sujettes à des interruptions dites « hard forks ». Celles-ci augmentent la volatilité des cryptomonnaies. 

Les cryptomonnaies n’étant pas régulées par l’Etat et les banques et n’ayant pas de cours légal, elles ne bénéficient d’aucune garantie légale de remboursement, notamment en cas de piratage informatique. Leur paiement est donc irréversible. 

Les risques d’arnaque sont également importants puisque les sociétés peuvent facilement détourner l’argent des investisseurs. 

A savoir

Depuis 2013, en France, l’intermédiaire qui transfère les Bitcoins doit disposer d’un agrément de l’ACPR (Autorité de contrôle prudentiel et de résolution). Cela permet de renforcer la sécurité des utilisateurs. 

Validation Gojee

L’utilisation des cryptomonnaies est donc une nouvelle façon de payer des biens et des services intéressante, mais qui représente des risques. Il vaut donc mieux se renseigner avant de se lancer !